14-04-2024

31-12-2023

Actualité

31-07-2023

1913 : Souscrire pour l’aviation militaire à Saint-Dié


Il y a 110 ans, le 8 août 1913, le terrain d’aviation de Sainte-Marguerite recevait la visite de quatre aéroplanes militaires venus de Nancy. L’un d’eux devait être baptisé en grande pompe du nom de l’ « Arrondissement de Saint-Dié ».

C’est, en effet, grâce à une souscription lancée en 1912, à l’échelon local, qu’il avait pu être acheté pour être offert à l’aviation militaire. L’arrondissement, comme celui de Verdun ou de Toul, avait collecté 8460,85 francs, complétés par des crédits de l’armée. Au 1er janvier 1914, ce sont 175 appareils qui avaient été achetés. Entreprises, associations, particuliers, organes de presse ont mis la main à la poche. Sarah Bernardt a payé un Morane-Saulnier, baptisé « L’Aiglon ». Le journal Le Matin, pour sa part, avait récolté suffisamment de souscriptions pour doter la nouvelle arme aérienne de 34 avions, dont un baptisé « Les Vosges ». Un autre, le « Chevalier Bayard » faisait partie des Farman qui se sont posés à Sainte-Marguerite, le 8 août 1913. Le troisième « Lorraine » était dû à la générosité de la Société  Lorraine-De Dietrich.

En définitive, l’initiative aboutissait à un véritable succès puisqu’au total l’ensemble des souscriptions avait versé au Trésor une somme de 2 647 366 francs 71 auxquels se rajoutaient des fonds propres de l’armée.

JCF

En savoir plus : https://www.philomatique-vosgienne.org/uploads/bons-de-commande/Flyer%20aviont.pdf