01-12-2022

08-11-2020

Actualité

01-07-2022

De l'infiniment petit... La Philo continue de surveiller le micro-patrimoine vernaculaire....



Vosges Matin, édition du 16 juin 2022, rapporte l'inquiétude philomate
quant au devenir, suite à la requalification du lieu, du poteau Michelin
qui se situe devant l'ancien buffet de la Gare de Saint-Dié-des-Vosges.
Même si quelque peu obsolète, cet ultime témoin (avec son homologue
senonais) de béton armé fait état à lui seul du phénomène
d'après-(Grande)-Guerre de la pratique des "Visites aux morts pour la
France", pèlerinages de Mémoire des veuves, filles et fils des poilus
qui reposent toujours aux Tiges, et dont, dès la descente du train, il
fallait indiquer la vénérable direction. Mais quelle destination
possible à cette "gueule cassée" oubliée ? Quatre destinations sont
possibles à ce morceau de mémoire : Rester paisiblement sur place à
continuer à traverser les siècles, le musée, pour une retraite paisible
et sauvegardée, la nécropole des Tiges, pour que ce témoin retrouve les
morts qu’elle a indiqués tout ce temps, où... le marteau-pilon de la
déconstruction...

Il serait dommage qu'un tel élément patrimonial, même modeste, termine à
la déchetterie. A défaut d'une solution pérenne, la Société Philomatique
pourrait pallier le désintérêt, non souhaitable, de la part des décideurs.

Affaire à suivre...