Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

LA COMMISSION "TEMPS de GUERRE"

Etudes approfondies des périodes 1914-18 et 1939-45, édition de documents (carnets, documents inédits...)

- Jean-Claude FOMBARON, spécialiste de l'ancienne frontière de 1871-1914 et de l'armée allemande de 1870 à 1920, conseiller scientifique de la section d'Histoire Militaire du Musée de Saint-Dié, trésorier de la Société Philomatique Vosgienne, président du cercle Cartophile Vosgien, président de Radio-Contact.
- Yann PROUILLET, conseiller technique du bureau de la Société Philomatique Vosgienne. Rédacteur de différents articles dans l'ESSOR de Schirmeck, ainsi que des monographies particulières, créateur d'une banque de données bibliographiques sur la Grande Guerre, initiateur d'un projet national d'Anthologie critique de l apremière Guerre Mondiale

 

La commission s'est structurée en 1994, après la parution d'un bulletin consacré aux événements de 1914 et 1944, intitulé « Temps de Guerre ». Elle regroupe des chercheurs qui ont orienté leur action vers :
- La collecte, la préservation et la publication éventuelle de tous documents inédits concernant la période des conflits des XIX et XXème siècles.
- L'étude de ces événements et leur impact sur les mentalités des témoins et participants -civils et militaires, français et étrangers-, sur les paysages et l'environnement, sur la mémoire collective.
- La recherche, la mise en valeur de sites témoins liés notamment à la Première Guerre Mondiale.
- La participation aux animations relatives à ces conflits.
- L'organisation de cycles de conférences dans les localités périphériques à Saint-Dié.

La commission "Temps de Guerre" a, depuis plusieurs années, mis en valeur des types de documents peu connus, inédits et à l'intérêt négligé ou insoupçonné :

  • Les photographies aériennes du frontdu secteur de Saint-Dié, en particulier à partir du fonds du Musée Municipal et de collections privées. A l'occasion du Festival International de Géographie (F.I.G), Jean-Claude FOMBARON avait réalisé une étude comparative de vues aériennes de la Première Guerre Mondiale avec des photographies actuelles de l'IGN.

La presse dite "du front" ou "de tranchées" de 1914-1919. Les Vosges, et notamment des localités telles que Saint-Dié, Remiremont, Fraize... furent le lieu de naissance de plusieurs de ces publications éphémères : "l'Echo des Bombes", "L'étincelle", "Le 120 court"... La presse du front de la partie allemande, sortie en grande partie des presses lithographiques Jess à Colmar, constitue une mine iconographique et artistique tout à fait originale.

La commission "Temps de Guerre" est également chargée de la sauvegarde, du classement et de la mise en valeur de fonds constitués par d'anciens philomates aujourd'hui disparus. Ainsi, par exemple :

  • Le fonds Blaire, regroupant des centaines de plaques photographiques, en majorité stéréoscopiques, portant sur les manifestations et les évènements de la vie locale entre 1914 et 1945.

  • Le fonds Robert Dodin, historien de la Résistance, membre du comité d'Histoire de la Seconde Guerre Mondiale, auteur d'études et d'articles sur la période.

 

Les Vosges et la région de la Meurthe et de ses vallées adjacentes, ont connu à différentes périodes de l'Histoire, des événements liés aux conflits européens. Ces guerres ont laissé des traces indélébiles sur le terrain et les mentalités, qu'il s'agisse, pour citer les plus marquantes, de la bataille dite de Nompatelize-La Bourgonce et la prise de Rambervillers par les Prussiens (octobre 1870), la bataille de la Meurthe et de la Chipotte (août-septembre 1914), la guerre de position (Ban-de-Sapt, Spitzemberg, côte 607, la Chapelotte), l'intervention de troupes américaines (été 1918), les événements tragiques de juin 1940 (100 000 hommes capturés par les Allemands dans le massif du Haut-Jacques), les maquis, la résistance, les déportations massives, la libération de 1944 qui aboutit à la destruction de villes et de villages. Les occupations (1870-1873, 1914-1918, pour les régions de Senones et de Provenchères, 1940-1944) ont également laissé des traces qu'il convient de relever.

Actuellement, les moyens de popularisation des objectifs de la commission « Temps de Guerre » se concrétisent au travers de :

- De la constitution d'un fonds d'archives et d'une iconographie inédite (en relation avec le Cercle Cartophile Vosgien).
- De l'élaboration d'une bibliographie sur la Grande Guerre.
- D'interventions dans les localités environnantes pour traiter de thèmes locaux liés à cette période.
- De sorties commentées sur le terrain (notamment dans des secteurs comme Le Ban-de-Sapt).
- La réflexion avec des partenaires institutionnels et les collectivités locales pour la mise en place de sentiers de la mémoire et la valorisation de vestiges de différents types (abris, petits monuments, tracés de chemins de fer de campagne, etc...)
- L'organisation de colloques ( « les artistes et la Grande Guerre » en 1999) et d'expositions (Affiches en 1999).

 

Eléments bibliographiques :

Outre l'élaboration de notices liées à la Première Guerre Mondiale concernant, par exemple, les localités de Coinches, Wisembach, Saint-Michel-sur-Meurthe, Nompatelize, la commission a publié en 1994, un bulletin de la Société Philomatique« Temps de Guerre ».
1997, Yann Prouillet préfaçait un ouvrage sur le capitaine Ingellar.
1999, Roger François publiait un opuscule sur le soldat-sculpteur SARTORIO.
Cette même année paraissait un important ouvrage de Jean-Claude FOMBARON : « Sainte-Marie-aux-Mines, ville du front ».
En juin 2000, on note la sortie de « La Vosgienne » du Lieutenant-Colonel Bon de la Tour, ouvrage constituant le numéro 1 d'une série spéciale « Temps de Guerre ».

La liste complète des publications de cette commission est disponible en suivant ce lien : Cliquez-ici